Delta Club 82 école de deltaplane près de Toulouse Montauban
Apprendre à voler en deltaplane - Trouver une école de deltaplane
Baptême de l'air en deltaplane près de Toulouse Montauban
Météo vol libre
Bibliotheque du Deltaplane
Photos de deltaplane
Vidéo deltaplane
Sites de vol libre
Occasion vol libre : deltaplane, parapente...
Les ailes et les fabricants de deltaplane
Forum du deltaplane


Le Delta CLub 82 est aussi sur Facebook
Ecole de deltaplane dans la région de Toulouse - MontaubanAgendaDivers deltaplane et vol libreDelta Club 82 Ecole de deltaplane

>>> Deltaplane SPYDER


Accueil bible » Deltaplane : Spyder

Si vous avez des informations complémentaires (ex : spécificité du pilotage, particularités diverses, photos...) sur le deltaplane Spyder fabriqué par Seedwings Europe, ajoutez votre commentaire (en bas de page) ou écrivez nous:

Fiche deltaplane : Spyder
Nom :
SPYDER
Fabricant :
Seedwings Europe
Année :
2004
Niveau de pilotage :
Confirmé
Manuel :
spyder.pdf
Document(s) :
-
 
Modèle :
12.5
14
15
Surface (m²) :
12.5
13.8
14.6
Envergure(m) :
10.20
10.25
10.40
Allongement :
-
-
-
Poids de l'aile (kg) :
28
30
31
Poids pilote mini (kg) :
45
65
75
Poids pilote maxi (kg) :
70
85
115
Vitesse mini (km/h) :
-
-
-
Vitesse maxi (km/h) :
-
-
-
Finesse maxi (L/H) :
-
-
-
Vitesse à finesse maxi (km/h) :
     -
     -
     -
Taux de chute mini (m/s) :
     -
     -
     -
Longueur pliée (m) :
4.90
5.15
5.20
Longueur mini (m) :
3.70
3.9
3.9
Nombre de lattes :
-
-
-
Angle de nez (°) :
110
110
110

Commentaires

Yon
10/10/2005

Poids pilote sans harnais


jype74
23/11/2010

Data for the Spyder 12.5 / 14 / 15
Available in 12.5 m2 / 13.9 m2 / 14.7 m2
Weight 27 kg / 30 kg / 31 kg
Wingspan 9.8m / 10.25 m / 10.4 m
Packlength 3.8-4.9 m / 3.9-5.15 m / 3.9-5.25 m
Aspect ratio 7.7 / 7.6 / 7.4
1 nose batten
9 top battens with clip ends per side
2 lower batten per side
2 sprogs per side - no luff lines
Made from 7075 aluminum
High quality sail made by Pause Segel
Mylar leading edge
88% double sail
Profiled A-frame and round speedbar
Easy to tension curved wing tips
Kingpost hang point
Effective VG system
Fully DHV-certified.
Spyder 12.5 and 14 rated DHV2
Spyder 15 rated DHV 2-3
DHV test of Spyder 12.5 (DHV 01-0410-05)
DHV test of Spyder 14 (DHV 01-0398-04)
DHV test of Spyder 15 (DHV 01-0399-04)
Recommended pilot weight without harness
45 kg - 70 kg (Spyder 12.5)
65 kg - 85 kg (Spyder 14)
75 kg - 115 kg (Spyder 15)


 
17/07/2011

Aile intermédiaire performante, maniable et homogène. Elle garde une bonne finesse à vitesse élevée. Facile au décolage et à l'atterrissage.
Les bas de trapèze pourraient être mieux finis. la voile est belle et bien coupée.



Gabriel
02/09/2018

Concernant le Spyder 14, suite à des commentaires élogieux sur ce site et l'avis d'un pilote très satisfait, en 2016 j'ai acheté d'occasion un Spyder 14 en excellent état, de toute évidence il avait peu de vols. N'ayant pu l'essayer pour cause de mauvaises conditions, j'ai laissé mon Titan chez un ami et je suis parti confiant avec le Spyder au Portugal. Sur le parcours je me suis arrêté à Arcones en Espagne pour faire un essai matinal dans des conditions parfaites. Je n'ai pas mis 2 mn pour comprendre que cette aile était dangereuse, car après avoir engagé un virage à 500 m sol, elle s'est mise à visser et j'ai eu toute les difficultés du monde à en sortir. La prise de terrain s'est faite de très loin presque en ligne droite, et j'ai été très heureux de m'en être sortir indemne. Petite précision j'ai 43 ans d'expérience delta, plus de 2000 h de vol sous 27 ailes , pilote metteur au point dans les années 80 chez AQUILON pour les Kara. Pour avoir construit plusieurs deltas souples (structures et voilerie) puis les mettre au point, je pense avoir une réelle expérience dans le domaine du vol libre. J'ai contacté le vendeur pour l'informer de l'affaire. Ce dernier n'avait pas volé avec car il s'était blessé à une jambe. Il m'a mis en contact avec le propriétaire précédent, un Suisse qui ne m'a pas donné de satisfaction. Je me suis mis en relation par mail avec le constructeur Autrichien, lequel n'a pas donné suite. Il faut savoir que sur les Deltas à cannes performants, il existe des systèmes de réglage sur les bords d'attaque, ce sont les bagues d'excentriques sur le tube arrière et sur les cannes. Comme l'aile me restait sur les bras, j'ai mis un point d'honneur à la modifier pour la rendre saine, en travaillant sur le dièdre, le vrillage, le lobe et les lattes. Dans un 1er temps, j'ai remplacé la barre de contrôle par une barre réglable tous les 5 mm, et j'ai légèrement modifié la courbure des 4 dernières lattes en les aplatissant. J'ai voulu remonter les cannes mais surprise, les bagues étaient rivetées, j'ai fait sauter les rivets, modifier les bagues avec des repères pour remonter les cannes. Concernant le dièdre je suis parti de + 20 mm jusqu'à + 40 mm et raccourci en conséquence le câble latéral supérieur. En vol l'aile devenait pilotable mais avait toujours la fâcheuse tendance à vouloir visser dans les thermiques, ce qui m'obligeait à contrer en permanence et devenait fatiguant. J'ai donc démonté les bords d'attaque ( B A ) pour les étudier, et surprise les excentriques étaient elles aussi rivetées? aucun réglage de prévu. J'ai fait sauter les rivets de la bague postérieure car la 1ère est bloquée par une goupille, fait des repères tous les 7mm, fabriqué un outil pour faire tourner les bagues, et après avoir immobilisé le B A sur un banc d'essai, noté au pied à coulisse pour chaque repère, le déplacement vertical et horizontal de l'extrémité du tube. Mon objectif: donner un peu plus de lobe et de vrillage par une rotation du B A vers l'intérieur et le haut. Autre particularité de ce Delta, pour accrocher le câble avant sur la platine de nez il faut exercer un effort démentiel ce qui cintre la quille très fortement ?? (convexe vers le haut) ce que je n'ai jamais observé sur aucun delta et que je considère comme anti mécanique. J'ai donc rallongé qq peu le petit câble inférieur arrière pour avoir une quille moins incurvée, presque droite. J'avais prévu de mettre un peu de lobe et fabriqué une pièce pour rallonger de 5 cm le câble de la transversale. Suite à mes derniers vols en thermique cet été à Millau le comportement de l'aile est radicalement transformé, homogène et agréable à piloter, neutre spirale, les inversions de virages sont faibles, centré sur le 1er trou avant sans appui sur la speed barre l'aile vole à 34 kmh, les floatings ont été recalés, l'aile vole droit et le rappel au neutre est présent sur toute la plage de vitesse, je n'ai pas observé de roulis hollandais à vitesse élevée. Si je veux replacer la speed barre d'origine, j'ai le choix entre rallonger les câbles inf latéraux ou déplacer de 20 mm vers l'intérieur l'ancrage sur la platine de jonction transversale BA, sans fragiliser l'ensemble. Sans entrer dans des détails techniques, j'ai encore qq petites finitions à faire, et suis très satisfait d'avoir réussi ce challenge, cad passer d'un Spyder 14 dangereux à un Delta homogène correspondant à la fiche des critères DHV.
Que penser de ce constructeur SEEDWINGS EUROPE. De toute évidence il manque de sérieux, d'honnêteté, et de conscience professionnelle. Sa production manque d'homogénéité. Des pilotes comme Richard Walbeck et Xavier Vergès ont détecté lors d'essais de ses deltas des comportements dangereux. Comment un constructeur peut il mettre sur le marché des ailes aussi dangereuses qui ne correspondent pas aux critères DHV. En outre il est inadmissible qu'il n'y ai pas de réglage pour corriger une éventuelle dissymétrie ou instabilité spirale. Alors que nous sommes en Europe avec le système métrique, pourquoi conserver la visserie américaine? Le poids de l'aile n'est pas de 30 kg mais 32,5 kg.