Delta Club 82 école de deltaplane près de Toulouse Montauban
Apprendre à voler en deltaplane - Trouver une école de deltaplane
Baptême de l'air en deltaplane près de Toulouse Montauban
Météo vol libre
Bibliotheque du Deltaplane
Photos de deltaplane
Vidéo deltaplane
Sites de vol libre
Occasion vol libre : deltaplane, parapente...
Les ailes et les fabricants de deltaplane
Forum du deltaplane


Le Delta CLub 82 est aussi sur Facebook
Ecole de deltaplane dans la région de Toulouse - MontaubanAgendaDivers deltaplane et vol libreDelta Club 82 Ecole de deltaplane

>>> Deltaplane SPACE


Accueil bible » Deltaplane : Space

Si vous avez des informations complémentaires (ex : spécificité du pilotage, particularités diverses, photos...) sur le deltaplane Space fabriqué par Seedwings Europe, ajoutez votre commentaire (en bas de page) ou écrivez nous:

Fiche deltaplane : Space
Nom :
SPACE
Fabricant :
Seedwings Europe
Année :
2007
Niveau de pilotage :
Intermédiaire
Manuel :
space-manual-june-2011-seedwings_id769.pdf
Document(s) :
-
 
Modèle :
Space 16
Surface (m²) :
16
Envergure(m) :
10
Allongement :
6.25
Poids de l'aile (kg) :
24
Poids pilote mini (kg) :
70
Poids pilote maxi (kg) :
100
Vitesse mini (km/h) :
-
Vitesse maxi (km/h) :
85
Finesse maxi (L/H) :
-
Vitesse à finesse maxi (km/h) :
     -
Taux de chute mini (m/s) :
     -
Longueur pliée (m) :
-
Longueur mini (m) :
-
Nombre de lattes :
14
Angle de nez (°) :
-

Commentaires

 
13/11/2007

Le Space 16 est une aile double surface à 75%. Elle possède 12 lattes d'extrados et 2 lattes d'intrados.
3 velcros intérieurs maintiennent le profil à hautes vitesses.


 
19/11/2007

Commentaires (issus du forum) de Stéphane Keck, propriétaire d'un Space 16 :

"J’ai le plaisir de vous informer que je suis un heureux propriétaire d’un Space 16 et j’ai réalisé 2 vols. Mes premières impressions sont positives. Le décollage et d’une facilité déconcertante notamment dû à son faible poids. En vole, il est très stable mais un peu dur au déclenchement de virage style des nouvelles ailes sans mât. Il est important de réaliser une petite prise de vitesse, de décaler tout en poussant légèrement. Pour l’atterrissage, pas de problème, la marge pour le poussé final est très grande. Je pense que j’ai trouvé une aile idéale pour moi. Je vole depuis 1994 mais avais stoppé en 2000. J'ai recommencé fin Août de cette année. Avec le Space j’ai une aile facile et ne suis pas de cette manière stressé avant le déco. "


Søren Ladegaard
27/04/2009

I have just ordered a brand new Seedwings Space 16. I mainly do towing and flat land flying. I have approx. 70 tows and 14 hours of airtime. I'll let you all know what I think about the glider once I have flown it.


Soren Ladegaard
01/07/2009
[Traduction du commentaire original en Anglais]
Ok. Voici mes premières pensées sur le Seedwings (Europe) Space 16 (170 f²)

J'ai volé à peu près 19 heures et fait près de 100 treuillages fixes. C'est ma première aile double surface. Jusqu'à maintenant j'ai volé avec un Aeros Target 16 (175 ft²).

La qualité de fabrication est excellente. La voile aussi. La crème de la crème. Le delta est livré avec un bon sac et beaucoup de rembourrages différents pour couvrir les diverses parties du delta. La protection la plus difficile à placer est celle qui couvre le bas du mât et celle qui couvre le haut des montants. Pour je ne sais quelle raison ces deux la sont cousues ensembles. A l'aide d'un ciseau je les ai séparées :) Les premières fois que vous le remballez, la voile semble impossible à rouler convenablement. Au bout de quelques fois cela devient plus facile mais je fois toujours trouver le moyen de le faire parfaitement. Le bord d'attaque est très profond et l'une des cordes de rappel a tendance à se tendre quand vous mettez le mât à plat. De plus, une voile neuve est tellement rigide qu'elle tend à se dérouler. Mais cela va de toute évidence changer :)

Comparées aux premières version du Space, les versions plus récentes -y compris la mienne- ont été légèrement améliorées. Le système d'overdrive comporte maintenant une poulie de plus afin de le rendre plus facile à tirer, et les cables latéraux ont été raccourcis d' approximativement 1.5 centimètres pour rendre les réponses en roulis plus faciles/rapides.

J'ai volé avec ce delta dix fois en conditions calmes. Quelques uns des vols ont eu lieu le soir en air calme et immobile. Tous les vols furent faits à l'aide d'un treuil fixe. Je compare cela à mon expérience du Aeros Target. Pour ceux qui ne seraient pas familiarisés avec le Aeros Target, c'est comparable à un Wills Wing Falcon 3).

J'ai été treuillé avec l'overdrive à 25% d'après les recommandations d'un pilote expérimenté. Il se fait tirer facilement et reste en ligne droite. Il amortit les turbulences et est confortable au treuillage. Peut être est-ce plus facile avec l'overdrive à 0%?

En air calme, j'ai un taux de chute de 1.2 mètres avec le Aeros Target. En tirant l'overdrive de seulement 25% ce taux tombe à 0.9 mètres!

Avec l'overdrive à 0% le delta se manie comme le Target. La même pression relativement élevée sur la barre qui indique que le delta veut se stabiliser tout le temps. Avec seulement 25% d'overdrive il devient significativement plus léger et la finesse s'améliore. A 100% j'ai été capable de pénétrer un vent de face comme jamais je n'en avais eu l'occasion auparavant. Grosse amélioration par rapport à une aile simple surface.

Vous pouvez entendre le décrochage du delta. Quand l'aile décroche, vous pouvez entendre l'aile qui "vrombit". J'en ai fait l'expérience lors d'un poussé final.

Ce delta atterrit incroyablement facilement. Juste avant le moment du poussé final, on sent le nez du delta "pointer en l'air" de façon assez nette, signalant qu'il est temps de pousser. J'ai fait des atterrissages sans aucun ventet je jure que c'est plus facile qu'avec l'Aeros Target. J'ai essayé de manier le delta au sol, juste en courant contre le vent sans porter de harnais. Si vous faites de même avec l'Aeros Target, vous pouvez facilement le faire se lever de vos épaules mais au moment ou vous atteignez la vitesse de décrochage, le delta devient immédiatement lourd et retombe. Cela n'arrive pas avec le Space. Vous pouvez vous arrêter de courir et le delta va gentiment se poser sur vos épaules.

Un moniteur du coin qui a plus de 1000 heures de vol au compteur et fait plus de 100 biplaces à l'année n'avait jamais volé sous un Seedwing (Europe) avant. Il fut très impressionné par les qualités de maniabilité du delta et dit qu'il était très bien dessiné. Il fut impressionné par la stabilité à haute vitesse, sans propension au roulis hollandais.

Quand j'ai commandé le delta, le fabricant autrichien m'a conseillé d'acheter la grande version (il y a aussi une version de 14m²). Je suis léger sur la grande version et un peu lourd sur la petite. Le fabricant dit que si j'allais voler dans les Alpes autrichiennes, avec beaucoup de thermiques puissants, je devrais m'orienter sur la petite version. Mais si j'allais faire du vol de plaine/treuil dans un pays du mord, je devrais aller vers la grande.

Le moniteur local fut inquiet que l'aile soit trop grande pour moi(82kg+l'équipement). Selon lui, le fabricant n'avait pas tenu compte des vents d'altitude au Danemark. Mais après avoir volé avec, il dit que ça ne serait pas un problème. Il pèse 70kg et dit que ça ne serait même pas un problème pour lui. Il a aussi ajouté que le Space était l'étape parfaite après un simple surface.

L'un dans l'autre, j'aime beaucoup ce delta et je suis sur qu'il me satisfera en temps que pilote relativement nouveau/amateur.


John Doe
17/05/2010

Easiest hang glider to land that I have ever flown. Period.


 
02/04/2011

Que du bon !!! Aile trés légère et vite montée (6 lattes de chaque coté et 2 cannes faciles a mettre et C tout) ... pour ce qui est du vol,le décollage et le posé sont trés faciles (il pose à moins de 25 km/h), en thermiques c'est un régal,tu montes aussi vite que les ailes compet ... des fois même mieux !!! les transitions sont assez surprenantes pour ce types d'ailes avec l'overdrive tendu . Vraiment c'est une aile avec laquelle on se sent bien ... Je vole avec en libre en mosquito et avec un Pulma 2000 et j'en suis content pour ces trois types de vols ... Aile a recommander pour tous pilotes , même en sortie d'école .


 
07/08/2012

Le Space 14, et peut être 16 semble être une aile ratée à éviter :
Richard W, instructeur à Millau en a essayé 2; Antoine S, instructeur, François Cz, pilote et Xavier V, pro de St hil ont essayé le même, tous avec un avis très défavorable.
Cette aile est dangereuse, plus encore quand on pense qu'elle est destinée à des pilotes de niveau débutant/intermédiaire.
Oui, elle est bien finie mais ne tourne tout simplement pas, ou en tout cas pas de manière saine et rapide pour voler en sécurité.
Le pire est qu'une de ces ailes a été essayé à 2 reprises par le constructeur lui même (manfred) avant de la livrer sans aucun avertissement. Il n'y avait aucun vice au montage et des essais de centrage n'ont rien changé.
Un mail au constructeur est resté sans réponse.
A priori l'aile est assez récente pour avoir déjà subi le raccourcissement de câbles latéraux (dièdre) et cette modif n'a de toute façon pas été proposée à l'acheteur qui a exposé son problème. Il est resté sans proposition de la part du constructeur...
Un Space 16 a été essayé par Xavier V avec un avis semblable que pour le 14..

Notez que le DHV a certifié cette aile. Vous découvrirez en même temps que nous que le cahier des charges de cette certification peut laisser passer des ailes dangereuses (et historiquement en réformer de bonnes !!)

A priori, c'est une aile à déconseiller !!


 
08/08/2012

Je mettrai un bémol au commentaire précédent, à mon avis le problème n'est que sur le 14, Andre Tachon (pilote tres confirme) a eu un 16 et en était très satisfait, j'ai pour ma part pilote un 14, effectivement l'aile que j'ai essayé avait un comportement désagréable à la mise virage avec une tendance à plonger et partir en glissade...
Au pose et au décollage pas de problème
Je ne conseille donc pas cette aile qui n'est pas agreable meme si je ne la qualifierai pas de dangereuse...


 
25/11/2012

Je pense que la critique de Ants n'est valable que pour le 14 , je possède toujours le 16 et je maintiens mon premier commentaire, c'est une aile trés facile et saine et je n'aurais aucune crainte a le mettre entre les mains d'un pilote en sortie école .


Søren Ladegaard
10/12/2012
[Traduction du commentaire original en Anglais]
Je suis très surpris par les commentaires sur le "dangereux" Space 14.

Je viens de commander mon second Space 16.

Je n'ai entendu que des commentaires positifs sur le Space quel que soit le modèle.


 
27/10/2013

I changed to a Space 14 after about 20 flights in flight school. From my point of view sky floaters or single surface gliders aren't necessary with the Space. I find the glider much easier to land compared to what I flew before (Moyes Mars and WillsWing Falcon). Not only the pressure-feedback on the uprights is excellent but also how stable the wing lies in the air during approach (which on the other hand also makes the glider slightly less agile while thermaling).


 
03/05/2014

J'ai 50 vols sur Space 16, et je trouve
que c'est une très bonne aile.
Au début je l'a volait trop lentement et
il est vrai qu'a trop basse vitesse
elle est un peu difficile a mettre en virage. Si vous l'a volé à la bonne vitesse, c'est une aile très manuvrante.
Bruno


 
27/01/2015

After trying a Space 14 for several times it's a wing so stiff that it becomes dangerous to fly when being close to other gliders/mountain/slope :(. Unfortunately a total faulty design by Seedwings. Consulting the manufacturer unveiled their explanation that this characteristic comes from the curved wingtip design: All glider with curved wing tips must steered different - instead of classical weight shifting "steering like a handlebar of a bicycle" must be performed.
After hearing that explanation I can not only disadvise the Space 14 but also Seedwings for lacking in specialist knowledge and responsibility in hang glider design.


Jorgos
01/04/2015

I have only flown 3-4 times with a friend's Space 16, ridge soaring and one flight with mosquito motor harness. The wing is indeed a bit slow at roll but nothing crazy. Not something that I would call dangereous. However the differnce in roll responce would probably be experienced as profound to a new pilot that has moved from a super-responsive single surface wing to the Space.

This slower roll responce is something that can be overcome with the right technique. I found the wing to be otherwise very easy to launch and land, very good building quality and great attention to detail.


 
03/10/2015

test flight Space 14: